RE 2020 : construction de maisons à énergie positive

Plusieurs fois repoussée, la Réglementation Environnementale s’applique désormais pour la construction de maisons individuelles. La RE 2020 remplace la Réglementation Thermique, ou RT 2012, et impose de nouvelles normes dont la construction de maisons à énergie positive.

Mais qu’est-ce qu’une maison à énergie positive aussi appelée BEPOS ? Quels sont les moyens mis à disposition des futurs propriétaires pour se conformer à cette nouvelle réglementation française ? Nous vous proposons de faire un tour d’horizon de la maison à énergie positive décrite par la RE 2020.

Quand la maison passive devient maison positive avec la RE 2020

La RE 2020 est donc entrée en vigueur en janvier 2022. Elle marque un tournant majeur dans la construction de maisons individuelles avec entre autres le passage de la maison BBC à la maison BEPOS :

  • BBC signifie Bâtiment Basse Consommation ;
  • BEPOS signifie Bâtiment à Énergie Positive.

La maison BCC est une maison dite passive, car sa consommation d’énergie est très basse. De son côté, une maison BEPOS est dite positive, car sa consommation d’énergie est inférieure à la quantité d’énergie produite. La maison positive produit donc davantage d’énergie qu’elle n’en consomme.

La Réglementation Environnementale impose donc que toutes les maisons neuves produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Si la RT 2012 fixait la dépense énergétique à 50 kWh/m2/an, la RE 2020 la supprime. Désormais, une maison neuve doit être capable de compenser la totalité de sa dépense énergétique.

Les constructions neuves deviennent plus respectueuses de l’environnement. Cette réglementation française va au-delà de la précédente. En effet, le mouvement initié par la RT 2012, à savoir la réduction de la consommation d’énergie d’une maison, franchit une étape supplémentaire.

Les maisons construites avec la RE 2020 sont des maisons à énergie positive.
À partir de janvier 2022, toutes les maisons neuves sont à énergie positive.

Comment construire une maison positive conforme à la RE 2020 ?

Pour construire une maison positive conforme à la RE 2020, les constructeurs et les futurs propriétaires disposent de plusieurs moyens que nous allons vous présenter plus précisément. Ils concernent aussi bien les travaux de construction en eux-mêmes que les étapes préliminaires comme l’implantation de la maison sur le terrain.

Utiliser l’énergie renouvelable pour construire une maison à énergie positive

La RE 2020 privilégie les énergies renouvelables pour couvrir la dépense énergétique d’une maison neuve. Plusieurs solutions peuvent être envisagées, comme :

  • les capteurs solaires ;
  • le puits canadien ;
  • les panneaux photovoltaïques ;
  • les pompes à chaleur géothermique ;
  • l’éolien ;
  • etc.

En fonction de la situation du terrain et de la nature du projet, certaines solutions devront être privilégiées. De plus, des aides et des subventions permettent de faire baisser le prix de certains types de travaux.

Pour utiliser l’énergie renouvelable la plus en adéquation avec sa future maison neuve, il est important de s’adresser à un professionnel de la construction de maisons individuelles. C’est un expert capable de répondre à toutes vos questions et disponible pour vous présenter les dispositifs de façon plus détaillée.

Choisir de nouveaux matériaux de construction pour se conformer à la RE 2020

Au-delà de l’énergie renouvelable qui produit de l’énergie, il est également possible de construire une maison BEPOS grâce à des matériaux bien particuliers. En effet, les métiers de la construction de maisons individuelles évoluent et se tournent vers des matériaux durables et écologiques. Ils garantissent une meilleure isolation et offrent la possibilité de garder la chaleur, et/ou la fraîcheur, à l’intérieur du logement. Voici quelques exemples de ces nouveaux matériaux utilisés pour construire des maisons positives :

  • les tuiles photovoltaïques ;
  • le béton translucide ;
  • le béton SECC ;
  • le béton à base de fibres de lin ;
  • les peintures thermo-isolantes ;
  • etc.

Ainsi le béton, qui fait partie des matériaux de construction les plus utilisés dans le monde, devient plus responsable grâce au béton biosourcé en lin. Des fibres de lin remplacent les armatures de fibre de verre ou les armatures métalliques. Ce béton présente les qualités des fibres de lin qui sont de très bons isolants phoniques et thermiques.

Les autres moyens de construire une maison BEPOS en 2022

Les énergies renouvelables et les matériaux de construction ne sont pas les seules possibilités pour construire une maison positive. Les constructeurs de maisons individuelles disposent de nombreux autres moyens :

  • l’analyse de l’implantation et de l’orientation de la maison ;
  • l’optimisation du plan de la maison ;
  • la récupération des eaux de pluie ;
  • l’achat d’appareils électroménagers offrant de meilleures performances énergétiques ;
  • etc.

Le travail sur l’implantation et l’orientation de la maison sur le terrain permet de profiter au maximum de la chaleur naturelle du soleil. Le plan de maison joue également un rôle capital. Ainsi, de larges baies vitrées exposées au sud permettront de chauffer naturellement la pièce de vie.

Pour conclure, l’on estime que le coût de construction d’une maison BEPOS est supérieur de 5 à 10% par rapport à une maison traditionnelle. Cependant, les économies d’énergie réalisées sont bien réelles, ce qui permet de compenser l’investissement initial.

Pour préparer votre projet et répondre à vos questions, votre constructeur de maisons individuelles se tient à votre disposition. Des panneaux photovoltaïques au béton translucide sans oublier la personnalisation du plan de votre maison, il vous accompagne pour construire une maison positive qui vous ressemble.

Fermer le menu