Quelles aides pour financer la construction de ma première maison ?

Vous vous apprêtez à réaliser votre premier achat immobilier ? Sachez que ce statut de primo-accédant vous ouvre le droit à de nombreuses aides ! Prêts préférentiels, conditions d’emprunts avantageuses, aides spécifiques … L’Etat, les banques et les collectivités locales offrent des conditions avantageuses aux primo-accédants. NB : si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale durant les 2 ans qui précèdent votre projet d’acquisition, vous êtes considéré comme primo-accédant.

Les aides des collectivités locales. Direction la mairie de votre futur lieu de vie. Dans un souci d’aménagement du territoire, certaines collectivités locales mettent en place un soutien financier pour aider les primo-accédants. Qui dit aide dit critères d’éligibilité : ceux-ci sont disponibles dans l’ADIL de votre département, un organisme d’information gratuite. Les aides des collectivités locales peuvent prendre plusieurs formes : par exemple l’exonération de taxe foncière pendant deux ans, ou encore l’octroi du « Passeport Accession » (aide comprise entre 3000 et 4000€). 

Des aides bancaires spécifiques. L’octroi d’un prêt bancaire à un primo-accédant est une manière de fidéliser de nouveaux clients susceptibles de souscrire à toute une palette de services (assurances, financements de véhicules, etc.) : c’est pourquoi les banques offrent des conditions particulières aux futurs premiers propriétaires, comme par exemple une décote sur le taux d’intérêt d’environ 0,3%, ou l’attribution d’un taux zéro sur une part de la somme empruntée, ou encore la gratuité des frais de dossier, des services bancaires offerts et un questionnaire de santé simplifié. 

Les aides sociales. Vous commencez dans la vie, vos revenus sont encore modestes … vous pouvez alors bénéficier d’un soutien spécifique, comme par exemple l’APL (Aide Personnalisée au Logement) durant le remboursement de votre emprunt, ou encore le PAS (Prêt à l’accession sociale) qui vous permet de financer la totalité de voter acquisition à un taux d’intérêt très avantageux sur une durée maximale de 25 ans. Quant à l’ALS (Allocation de Logement Sociale), le dispositif réservé aux primo-accédants de leur résidence principale, le montant qui pourra vous être accordé en fonction de vos ressources diminuera d’autant les mensualités de votre prêt immobilier. 

Par le biais du PAL (Prêt Action Logement), si vous êtes salarié d’une entreprise d’au moins 10 personnes, vous pouvez bénéficier d’une taux attractif en fonction des choix de votre chef d’entreprise (lequel peut allouer la totalité de son enveloppe au logement social locatif) et de la somme restant disponible au moment de votre demande. En effet, votre entreprise est redevable de la contribution « effort de construction » en faveur des salariés. Cependant, pour pouvoir bénéficier du PAL, votre accession doit être destinée à l’habitation principale et respecter la RT 2012, réglementation thermique en vigueur. Un taux préférentiel de 1% vous sera accordé pour une durée de remboursement maximale de 20 ans ; le montant éligible à ce taux préférentiel est fonction de votre localisation (zones A, B1, B2 et C), et représente au maximum 30% du coût total de l’opération.

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ). Ce dispositif vous permet de financer à taux zéro une partie de la somme dont vous avez besoin. Mis en place par l’Etat, certaines conditions doivent être remplies : conditions de ressources (revenus inférieurs à un certain plafond), condition de primo-accédant (ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux années précédent la demande de PTZ). Une fois remplies ces conditions, le montant d’emprunt à aux zéro qui pourra vous être accordé est calculé en fonction de la localisation géographique du logement. L’organisme bancaire auprès duquel vous souscrivez votre emprunt vérifie votre éligibilité et monte vote dossier, vous octroyant ou pas le PTZ, l’Etat versant en retour une subvention équivalente aux intérêts non perçus.

Un coût d’assurance amoindri grâce à la délégation. Tout prêt bancaire est accordé sous condition d’une souscription d’assurance. Vous avez moins de 40 ans ? Pour votre premier achat, vous avez tout intérêt à comparer le tarif que vous propose votre banque aux tarifs en délégation externe proposés par les différentes compagnies du marché.

Qu’il s’agisse du soutien de l’Etat, de celui des collectionnés locales ou des conditions préférentielles des banques, votre constructeur immobilier peut vous guider et vous accompagner dans le plan de financement de votre projet, quantifiant la place de chacune d’entre elles et optimisant l’apport des différentes aides auxquelles vous avez droit.

Laisser un commentaire

Fermer le menu