Les 7 étapes avant d’acheter et construire sa première maison.

Vous projetez d’acheter et de faire construire votre première maison ? Qui dit « projet » dit « méthode » ! Un minimum de préparation et d’organisation sont nécessaires pour que votre premier achat se déroule sous les meilleures auspices. Il est conseillé de réaliser certaines étapes dans un certain ordre : 

  1. Première étape, fondamentale, celle de la situation géographique de votre maison : où souhaitez-vous installer votre vie ? La recette du bon emplacement est simple : partez de vous-mêmes, de ce qui est important pour vous, de la manière dont vous souhaitez vivre, en faisant la liste des conditions de votre confort : vous avez des enfants et avez besoin d’une école ou d’un lycée à proximité ? Vous voulez pouvoir effectuer vos démarches sans prendre la voiture ? Dans ce cas trouver un terrain proche des commerces et gares vous facilitera la vie. Vous aimez les balades en pleine nature et souhaitez une réelle distance avec l’environnement urbain ? Dans ce cas, recherchez un emplacement dans un espace à l’habitat dispersé. Une fois tous vos souhaits listés, vous disposerez de critères solides pour définir les localisations possibles pour votre projet de construction. 
  2. Et une fois l’emplacement délimité … vient le temps du choix du terrain ! Qu’il s’agisse d’un lotissement ou d’un espace ouvert, la première chose est de s’assurer que le terrain de vos rêves soit constructible. Le recours à un géotechnicien pour poser le diagnostic de la composition du sol sur lequel vous envisagez de construire est également conseillé : selon la qualité et les caractéristiques du sol, la construction peut exiger un degré de technicité plus ou moins fort, et nécessiter des investissements plus ou moins coûteux. 
  3. Il convient ensuite de se renseigner sur les règles d’urbanisme locales. Quelles sont les hauteurs maximales et les distances à respecter ? Y’a-t-il des matériaux de construction ou des styles architecturaux non autorisés pour respecter le patrimoine local ? Quelles que soient vos envies, elles seront soumises au respect de la règlementation en vigueur, alors autant les connaitre avant d’imaginer et de dessiner la maison de vos rêves. 
  4. Vous pouvez à présent choisir votre type de maison et en imaginer les grands traits. Vous êtes amateur du style moderne, contemporain ou traditionnel ? Quelles superficies minimale et maximale envisagez-vous ? Combien de chambres ? Avec ou sans garage ? Avec ou sans jardin ? Avec ou sans voisins ? Cuisine séparée ou ouverte ?  De plein pied ou avec étages ? En termes de surface habitable, quel est votre besoin à moyen et long terme. Vos enfants vont-ils bientôt quitter le foyer ou prévoyez-vous d’en avoir dans les années à venir ? Toutes ces questions vous permettent de vous projeter dans votre futur espace de vie.
  5. Il est alors temps de concevoir le plan de construction. Que vous optiez pour des modèles d’habitations pré-définis ou une conception sur-mesure en collaboration avec un architecte, il vous faudra considérer votre projet en amont avec toutes les contraintes (techniques, règlementaires, paysagères, etc.) sur la durée et en fonction des différents métiers impliqués dans la construction. 
  6. Il ne reste plus qu’à obtenir le permis de construire, en déposant un dossier qui doit présenter des documents clés : le plan de situation du terrain, le plan de masse des constructions, le plan de coupe du terrain et de la construction, etc.
  7. Dernière étape : financer votre projet de construction au meilleur coût. Quel est votre budget maximum pour financer la construction ? Une fois listés tous vos besoins financiers (coût du terrain, cout de la construction, frais de notaire, cout de l’aménagement, dépenses annexes comme l’évacuation des terres excédentaires ou encore le raccordement au réseaux électrique si vous avez choisi un terrain isolé, frais récurrents tels la taxe foncière ou les assurances obligatoires …), vous pourrez déterminer les parts relatives des trois principaux ressorts de financement (apport personnel, aides au financement tels le Prêt à Taux Zéro et crédit immobilier) et comparer les offres de prêt. Attention à ne pas acheter au maximum de sa capacité. Vous rencontrerez forcément des imprévus. 

Durant toutes ces étapes qui préparent la construction de votre maison, vous pouvez choisir d’être accompagné par un constructeur qui vous garantit la prise en compte et le respect de tous les paramètres (techniques, règlementaires, budgétaires, financiers) ainsi que la coordination de tous les métiers (architecte, dessinateur, conducteur de travaux, etc.) qui seront impliqués dans la construction de votre maison et doivent être considérés en amont des travaux, dès la conception du plan de construction. Dans ce cas, la signature d’un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) vous protège dans la réalisation du projet. Il mentionne la désignation du terrain à bâtir, les travaux d’adaptation du sol, le descriptif de la maison (style, dimension, etc.), la date d’ouverture du chantier, le délai de livraison, les modalités de paiement, le montant des pénalités en cas de retard.

Vous l’aurez compris, le début des travaux de construction est l’aboutissement de nombreuses étapes qui demandent de l’attention et de la précision ! 

Laisser un commentaire

Fermer le menu