Choisir son crédit : les éléments à comparer

Vous avez trouvé le terrain de vos rêves, commencé à imaginer la maison pour installer votre vie, mis au point le budget global de la construction et déterminé la somme que vous avez besoin d’emprunter … il ne vous reste plus qu’à soumettre votre projet à différents organismes bancaires pour trouver le meilleur crédit pour cette somme : autrement dit, celui qui vous coutera le moins cher ! Plusieurs critères sont à comparer : voici quelques pistes des différents éléments à prendre en compte pour évaluer la pertinence des différentes offres bancaires :

Le cout réel du crédit. Le coût total d’un crédit se compose de la somme dont vous avez besoin + du montant des intérêts (la somme que l’organisme bancaire prend pour rémunérer le service de prêt de cette somme) + du montant des frais de dossiers (pour le traitement de votre demande d’emprunt) + du montant des frais de garanties et de l’assurance de votre prêt. Ainsi, pour connaitre le cout total de votre emprunt, il vous suffit de soustraire le montant du prêt (somme dont vous avez besoin) de la somme de vos mensualités. Vous obtenez le cout réel de votre prêt bancaire, à savoir : montant des intérêts + montant de l’assurance + montant des frais de dossiers + montant des frais de garanties. Par exemple, si votre banque vous prête 300 000 € sur une période 25 ans (soit 300 mensualités) à un taux de 1,75%, à l’issue de cette période 25 ans, vous aurez remboursé le capital emprunté (les 300 000 €) plus les intérêts (soit 70 611 €). Votre crédit vous aura donc couté 420 611 € au total. A ce coût « somme empruntée + intérêts » se rajoutent les montants des frais de dossiers + de l’assurance + des frais de garanties qui sont variables d’un organisme à l’autre.

Le montant de la mensualité assurance comprise. L’assurance de prêt vise à couvrir le remboursement de vos mensualités en cas d’invalidité ou de décès : elle est obligatoire. Plus le montant du capital emprunté est élevé, et plus le montant de l’assurance sera élevé. Cependant, le taux d’assurance d’un prêt immobilier peut varier fortement d’un assureur à l’autre en fonction du capital emprunté et de l’âge de l’assureur. A durée de remboursement égale, comparez le montant des mensualités des différentes offres.

>> Le coût total du crédit et le montant des mensualités assurance comprise constituent les deux critères de comparaison les plus importants. Viennent aussi, pour affiner votre choix :

Le Taux d’emprunt. Le taux d’intérêt est le pourcentage que perçoit l’établissement bancaire prêteur, en rémunération du capital qu’il vous prête. Le taux auquel vous empruntez votre capital peut donc faire varier grandement le coût total de votre crédit (cf supra) : il constitue donc un critère de comparaison fondamental.

La durée de remboursement. Il vous faut aussi comparer tous les éléments à durée égale ! Toutes les durées de prêt immobilier sont possibles : d’une durée très courte sur 5 ans à une durée longue sur 30 ans ! La durée moyenne est de 20 ans. Sachez que plus cette durée est importante, plus le montant des intérêts de votre emprunt est élevé, car le service que vous offre votre organisme bancaire s’étend sur une plus longue période.
Le montant du prêt. D’une banque à l’autre, le montant global peut varier en fonction des frais de dossiers et des frais de garantie.

    >> Les frais de dossier. D’une banque à l’autre, ils peuvent varier de 300 à 950€. Le poids de ce paramètre est négligeable par rapport au montant global de votre projet et à l’influence du taux d’emprunt : aussi n’est-il pas l’élément le plus         déterminant à prendre en compte dans la comparaison des différentes offres.

    >> La garantie. Par la garantie à laquelle elle vous fait souscrire, toute banque se protège du non paiement éventuel de vos mensualités. La garantie prend la forme d’une hypothèque ou d’une caution. La nature de la garantie qui vous sera         proposée dépend de votre dossier.

L’assurance. L’assurance emprunteur est obligatoire pour l’obtention d’un emprunt auprès de voter organisme bancaire. Elle a pour objectif de protéger la famille de l’emprunteur. L’assureur s’engage à rembourser le capital restant dû en cas d’invalidité ou de décès, et à prendre en charge les mensualités en cas d’incapacité. Le montant de l’assurance varie d’un organisme à l’autre : comparez vos propositions sur la base d’une assurance équivalente en termes de quotité de protection (en général 50, 75 ou 100%) et de garanties.

Vous l’aurez compris, la recette pour faire le bon choix consiste à prendre en compte plusieurs paramètres en même temps. Par exemple, vous pouvez obtenir un faible taux d’emprunt mais, si l’assurance du prêt est élevée, la proposition au taux le plus bas n’est peut être pas la plus intéressante.

Chez Maisons Sofia, nous pouvons vous accompagner pour analyser de concert ces différents critères.

Laisser un commentaire

Fermer le menu